Après 3 ans d’activité et 9 mois après le début de la commercialisation de son robot d’accueil Heasy, la société Hease Robotics a été placée en liquidation judiciaire en date du 7 novembre 2019.

La société Hease Robotics, fondée en novembre 2016 par Max Vallet, président, et Jade Le Maitre, directrice technique avait pour objectif de révolutionner le marché de la borne d’information grâce à son robot HEASY.

Dévoilé au CES de Las Vegas en janvier 2017, le robot a fait rapidement ses preuves auprès de grands comptes internationaux tels que total, Leclerc, Vinci ou encore la SNCF. Une levée de fond auprès d’investisseurs privés avait permis l’industrialisation du produit au début de l’année 2019.

Heasy a pu être déployé dans une dizaine de centres commerciaux Leclerc ou encore en tant que guide dans les grottes de Lascaux.

Comme de nombreuses startups, la trésorerie de la société est restée en flux tendu tout au long de ces différentes phases. Un nouveau tour de financement était prévu à la fin de cette année 2019 afin de remplir de nouveaux objectifs, dont la conception d’un robot guide à destination des espaces publics.

Le terrible incendie, survenu à Bel-Air Camp le 8 octobre, a détruit l’intégralité des bureaux, des moyens de production et des stocks de la société Hease Robotics, plaçant une équipe de 15 personnes en chômage technique et coupant toute source de revenue venant des ventes et des prestations du jour au lendemain.

Les dommages pour la seule société sont estimés à plus d’un million d’euros, la plongeant immédiatement en état de cessation de paiement.

« Les difficultés de cette année 2019 nous ont fait poser beaucoup de questions sur la maturité de notre marché et sur le rôle et la place des robots dans la société. Malheureusement, l’incendie dont nous avons été victimes a coupé court à notre activité et aux intérêts de clients et investisseurs : il y a beaucoup trop à reconstruire, et la santé de la société était déjà fragile.

Nous avons vécu une aventure incroyable. Nous remercions sincèrement nos équipes, tous nos partenaires, nos clients, nos investisseurs, ainsi que chaque personne ayant pris part au projet, de prés ou de loin. » Ajoute Max Vallet et Jade Le Maitre.

Les robots de la société continuent de fonctionner, en attendant un éventuel nouveau départ pour le robot Heasy et les innovations créées par Hease Robotics. La gestion a été placée auprès du mandataire MJ Synergie, à LYON. 136 cours Lafayette, à Lyon.

Contact : hello@hease-group.com